samedi, 23 September 2017 06:59

Le secret de santé des Finlandaises

Voici un article que je souhaite partager sur les bienfaits de la marche nordique.
Vous avez tous ou presque lu ou entendu que c'était une formidable activité de bien-être mais parfois la motivation manque pour sortir de sa petite zone de confort quand il s'agit de prendre ses bâtons...
La moindre petite excuse, il pleut... je ne me sens pas très bien (manque d'activité ?)... etc
Alors pour vous motiver, lisez, relisez cet article :-) :-)
Et que dire du BungyPump !!!

 

...

Par le Dr Fabrice Kuhn

Médecin du sport, triathlète, spécialiste de la nutrition, il a été le médecin des équipes de France d’haltérophilie.

Ne confondez surtout pas la marche nordique et la marche active,ou même la randonnée.

La marche active et la randonnée sont des techniques de marche « naturelles » et innées. C’est le bas du corps qui donne le rythme, le tempo. Il en va autrement pour la marche nordique, qui nous vient de Finlande. Ainsi, la gestuelle de la marche nordique est franchement spécifique, puisque l’utilisation des bâtons va initier et guider le geste et sa cadence en impliquant grandement le haut du corps. Les bâtons ne sont pas là pour décorer mais pour propulser le marcheur en avant, impactant ainsi la vitesse et la technique de marche. La marche nordique s’approche en réalité de la gestuelle du skieur de fond.

Enfin une activité physique accessible à 99,9 % des gens !

Il faut savoir que les bâtons permettent d’alléger le bas du corps et de limiter l’impact articulaire (sans toutefois l’éliminer), ce qui est profitable aux personnes souffrant de pathologies articulaires (arthrose, arthrite…).

Bien sûr, les marcheurs nordiques vont tirer des bénéfices santé et bien-être comparables à de nombreuses disciplines sportives, tels que:

  • La réduction du risque de maladies cardiovasculaires.
  • La réduction du risque de troubles endocriniens (diabète, syndrome métabollique…)
  • La réduction du risque de maladies dégénératives (maladie d’Alzheimer, de Parkinson, certains cancers…),
  • Une meilleurs gestion du poids.
  • La limitation des troubles psychologiques (troubles du sommeil, dépression…), ou encore la limitation des lombalgies.

Les études scientifiques confirment ces effets pour la marche nordique. Pour profiter de ces bénéfices, il suffit de seulement trois mois, à raison de deux à trois séances hebdomadaires d’une heure chacune. Mais la marche nordique a encore d’autres atouts dans sa manche.

D’abord, elle permet de densifier les os sans pour autant provoquer un stress pour les articulations (et il est rare qu’un sport arrive à combiner ces deux aspects !). Surtout, la marche nordique combine endurance, coordination, force, souplesse et vitesse, ce qui maximise les bénéfices attendus, d’autant que vous mobilisez plus de 85 % de votre masse musculaire lors de la marche nordique.

Enfin, la marche nordique se fait bien évidement en extérieur et vous profitez ainsi de l’exposition solaire vous permettant de fabriquer de la vitamine D dont beaucoup d’entre nous manquent.

source : www.sante-corps-esprit.com  BioSanté Editions SA.